Petite ourse de la pauvreté

Avant que je ne trouve pas les mots, le plus simple serait que vous lisiez:SUEL, Lucien. Petite ourse de la pauvreté. Limoges : Dernier télégramme, 2012. Célébration par Lucien Suel, en vers justifiés, de sept personnages du Pas-de-Calais formant cette constellation de fous furieux, d’hommes ordinaires, de candides, d’inadaptés, de vivants qui scintille fort malgré les…Plus

Les loups, les bisons et le Pégase

…où nous tirons encore le fil de la sauvagerie Le Pégase de la poésie se nourrit de tout. Pourquoi parler de ces trois livres ? Ils me sont sympathiques bien sûr mais c’est surtout pour voir : il faut beaucoup lire n’importe quoi d’autre que de la poésie pour comprendre quelque chose à la terre,…Plus

Il ne se passe rien mais Heptanes Fraxion

Une de mes grandes fiertés dans la vie est d’avoir lu des textes d’Heptanes Fraxion sur la scène de l’École Normale Supérieure de Lyon. Patrick Dubost, grâce lui en soit rendue, avait fait appel à quelques collègues pour remplacer au pied levé l’intervention d’un poète défaillant. Les poètes défaillent couramment, bichettes. J’étais invité parmi d’autres…Plus

Les autres enfants des autres

Quand les bars rouvriront, j’aimerais poser quelques questions devant une bière à Pierrick Bailly qui zone je crois dans les mêmes quartiers de ma ville : son avant-dernier roman, Les enfants des autres, me tend tellement de miroirs cependant que je verrai probablement double ou triple, je serai tendu, je boirai double et ça se…Plus

L’animal !

Pierre Vinclair impressionne par sa fureur à tenir ensemble théorie et pratique du poème: pièces d’un même puzzle qu’il prend très au sérieux, ce qui n’exclue pas la brisure ironique et le langage délirant hors de ses gonds. Il s’aventure : côté pile, en pensant avec sa raison, ses connaissances étendues de plusieurs aires linguistiques et…Plus