à la cour

Moi je patientequelque part à l’entréeles yeux arrachés Les yeux arrachés du ventreje passe en revuemes poèmes Mes poèmes d’enfancemalvenus à la courbille placées billes perduesje patiente Défaire un bout de routeet gravier dans l’orbitej’attends penché sur des problèmesd’ordre pyrotechnique (jbh, 2021)Plus

Back kick

bottom kick de la combattante au solsur l’agresseuse qui devient molleet les yeux révulsés paresseusetombe aux bras de morphée back kick de la pensée retorseengraissée trente-six ans sous la mèrepuis dessous son séantcomprime ton torse tu pars au mauvais ventde ta pensée révulséecomme un petit voilier amer perdu perdu perdu dansbeaucoup beaucouptrop d’horizonPlus

horizon T

Notre horizon c’était le retour des Terrasseset jusqu’où nous pourrions promener la voitureavec qui ? quoi ? et quand nous mettrions-nous la race ?nous tremblions de rater la Grande DéconfiturePlus

Bilan stress

Votre bilan ! votre bilan ! que fîtes-vouspendant cinq ans, fûtes-vous une sondelancée par Elon vers le trou du cul du monde ?Stress hydrique, plante en pot, nostalgie : j’avoue, j’avoue J’avoue je ne fis rien et les banques centralesau fond de l’âme avaient planté leur hameçonje courais sur la dune, je gobais des leçonsà…Plus

Avec et sansonnet

la nouvelle la SEULEgrande NOUVELLEpour quoi j’amorceun sonnet solennel Ce jour de deux mille vingt et unun étourneau à treize heure unà ma fenêtre s’est posécinq secondes et s’est envolé avant que je replongedans yahoo!actualitéss’il me manque un tercet aux cinq secondes je songecinq secondes de sansonnetlui et moi : ça fait la journéePlus

Seconde fois

Vivre une seconde foissera-ce revenir dansle passé ? Ou connaître unautre moi logé sous le premier ? Ou encoreavaler puis dégueuler la mort ?Moi je guette l’imagedans l’eau du marécage le héron porte deux plumes fléchées de noirdans son dos cendrécomme pour in diquer un cheminsous l’essai du peintre aux galériens de l’art auxhistoriensde l’égo (JBH, 2021, et…Plus

Courbure

Sa courbure m’émeut. J’y vois le ploiement du squelette ouvrier, du paysan. Un tableau de Millet serré dans la paume de mes mains. Puis j’y trouve l’usure morale du temps. Un signe de faiblesse : en catholique je vois dans sa courbure le chemin du Salut. Je ne regarde pas longtemps le manche du balai-brosse en…Plus

Ami

Amiau temps pour moi :peut-être ai-jeperdu le rythme et l’harmonie mais sij’écris en versc’est pour ne pas laisser la tristesse gagner sur touuuuuuuuuuutela ligneet monter un dernier barrage avant l’infiniment amerAmiPlus

Sonnet avant d’entrer

Et ce sera un « blog » et ce n’aura qu’un temps,Il y aura des jours avec et des jours sans,Des jours ? des millénaires… Et j’ai cherché un nom : « Pantoufles » ? « Butées » ? « Claques » ? « Ragondins » ? « Mes leçons à l’univers entier »? « Clues » ? « Trous » ? « Vues » ? « Petits feux » ?« Les sandales en tombèrent des…Plus