Foyer

Ton activité d’écriture s’étant réduite à publier quatre lignes sur facebook, tu te souviens brusquement qu’il faudrait:

– commencer par écrire

– continuer par écrire

– ramasser tout le barda, réécrire, découper, composer, t’acharner, relire, amender, tout jeter, tout reprendre

– continuer par écrire

trouver une forme

– creuser encore

– couler forme et élan

– proposer à des gens, connaître des gens, rencontrer des gens, plaire à des gens, écouter-questionner des gens, lirelirelirelire

– vivre, gesticuler, seriner, accompagner, visite-guider ton barda, servir après vendre

– charmer charmer charmer des grands-mères, des pommes et des adolescents

– commenter le moment, battre la campagne, vaporiser ton avis sur tout partout

– sculpter ta position radicale et unique

– peaufiner la statue

– arrêter tout le reste, tout le restant à vivre

– huiler, faire le plein, incendier la petite SA de ton ego sous pseudonyme

– briller comme cristal vide, préjugé de cristal sur l’auteur et la vie

– voyager aux frais de la Princesse: les auteurs voyagent

– trahir toutes les causes et les êtres : les auteurs trahissent

– apparaître en opuscules, groupuscules, corpuscules, groupes et revues, cimetières, amphithéâtres et pagodes, ateliers et prisons, agendas, missions, pèlerinages, pétitions, golgothas, notifications, rendez-vous, polémiques et geysers

mais tu chasses, à quoi bon, ce souvenir honteux, en soulevant une montagne de scintillements sous lesquels : l’étincelle silencieuse. Parfois le vent brûle et tu es chez toi.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s