dans la foulée

À 40 ans toujours se croire
l’enfant de Pompéi
dont le corps recroquevillé
troublera son prochain
dans 2000 ans


piège d’un territoire si lointain
si ancien
s’enfonce à présent sous terre
c’était la seule manière
de connaître la lumière

et nous la connûmes !
dans la fureur d’un chat
à lécher ses antérieurs
sur nos propres bras

dans la douleur d’une foulée
cassée
au 20ème kilomètre
par le roulement des pierres

s’éloignant peu à peu du fil
où nu se découvrirent
Grand Veymont
Taillefer
Dévoluy


dans l’intense présent du siège
entre massifs
entre dons telluriques
quotidien hasardeux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s