Dehors

Moi aussi donc je suis sorti. J’ai parcouru à vélo toute la métropole. J’ai fait mes petites observations à mon tour. La chose la plus surprenante, après tout ce temps, si vous voulez mon avis : il reste encore, là, dehors, des gens qui sont jeunes. Il y a des gens qui se permettent encore cela à l’été 2021. Au-delà du fait que c’est assez dégueulasse pour les autres, la surprise vient du fait que ces gens, jeunes, paraissent parfaitement individualisés. C’en devient difficile à croire. Mettons : ils sont lycéens, et au lieu que de s’être fondus dans l’agglomérat de l’idée de jeune, eh bien je peux vous le dire, je les ai vus : ils ne correspondent pas du tout à l’agglomérat : quand ils vous regardent on voit bien que ce sont des sortes d’humains à part entière, assez uniques. Ben ça fait un peu mal, je détourne soigneusement le regard mais je tenais à vous en informer, au cas où vous sortez.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s